Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au-delà du mystère

Publié le par delps

Au-delà du mystère

Derrière la lourde montagne

Voyage l’air

Il souffle au milieu

Des nuages

Mais jamais ne recule

Il va jusque

Dans les recoins de tes oreilles

Et de ta bouche

C’est lui qui te fait

Parler et respirer

Ta vie lui appartient

Pauvre petite chose

Si mal aimée

Ouvre toi à lui

Chaque matin, chaque jour

Tu découvriras

Les paysages d’après

Les sensations au-dessus de

Reste avec lui

Prends soin de lui

Il partira un jour

Tu disparaitras

Retiens un peu de ce souffle

Mais ne l’emprisonne pas

Comment te dire qu’il fait vivre ?

Partager cet article

Repost0

Oh une mouette !

Publié le par delps

Oh une mouette !

Oh une mouette !

La mer

Bleue

Le ciel

Bleu gris

Quelques autres oiseaux

Et la foule qui grouille

Tanger 2016

Partager cet article

Repost0

Mon âne

Publié le par delps

Mon âne

Il était une fois un âne

Il vivait au pied de la montagne

Et lorsque le petit berger

Lui tapait dessus pour le faire avancer

Il brayait de toutes ses forces

Dans la chaleur de l’été

Il faisait plus de 36 degrés

Le berger avançait avec son âne

Dessus il avait mis sa cargaison de fruits

Venus des vergers plus bas dans la vallée

Tous deux cheminaient vers la ville

Au-dessus de la rivière

Où les murs bleus se coloraient des fruits et légumes du marché

Il était tôt le matin mais déjà la chaleur les harassait

Pour traverser la rivière et aller jusqu’à la ville

Il n’y avait qu’un petit pont de pierres

D’autres paysans et leurs ânes

Passaient dessus en même temps

Il n’y avait plus de place pour eux

Alors le berger descendit dans la rivière

En poussant son âne

Qui brayait encore plus fort

Et ils remontèrent jusqu’à la ville péniblement

La fraîcheur de l’eau avait revigoré l’âne

Dégoulinant de partout

L’eau coulait dans les ruelles

Sous le étales du marché

Parmi les femmes accroupies

Avec leurs herbes odorantes

Et bientôt toutes les rues furent remplies d’eau

Et depuis ce jour, coule une fontaine

Au milieu de la place de la ville

Elle porte le nom du petit berger et de son âne

On entend certains soirs, si on tend bien l’oreille

Le braiment de l’âne

Dans l’eau qui coule de la fontaine

Plusieurs fois en écho dans les montagnes

Partager cet article

Repost0

Pas un bruit

Publié le par delps

Pas un bruit

Le bateau ne fait pas un bruit

Il avance sur la mer

Comme un surfeur sur une vague

Il ne pense qu’à lui

Il ne pense pas aux petits poissons

Aux faibles embarcations

Il s’impose sur son territoire

Pourra-t-il sauver ceux qui se noient ?

Il a mille petites barques dans ses soutes

Il a mille repas à donner

Aux riches comme aux pauvres

Il est conquérant des mers

Pas affolé par la foule qui l’attend au port

Pas de bruit de turbines

Il est en suspension entre ciel et mer

Telle est sa place à l’infini

Partager cet article

Repost0

Par la fenêtre… le bruit du monde

Publié le par delps

Par la fenêtre… le bruit du monde

La pluie vient de commencer à tomber

Les feuilles des arbres sont maintenant mouillées

Il n’y a plus rien à faire dans le jardin

Il faut rentrer

Il faut préparer le repas

Laver les fruits

Eplucher les légumes

Demain sera meilleur et savoureux

Demain nous inventerons un autre monde

Celui-ci ne nous convient plus

Alors les oiseaux nous porteront bonheur

C’est sous nos balcons qu’ils feront leurs nids

C’est sur le toit qu’ils viendront se poser

Et nous nous serrerons l’un contre l’autre plus fort encore

Pour nous réchauffer les jours de froid

Le voyage en attente

La vie bien plus triomphante

Ce sera bien je te l’assure

N’oublie pas de rêver

Partager cet article

Repost0

Tout est ouvert

Publié le par delps

Tout est ouvert

La porte est ouverte

La fenêtre aussi

Au-dehors volent les oiseaux

Ils regardent au loin à l’horizon

Rien qu’un bateau avec deux voiles

L’oiseau noir tourne au-dessus

Puis il se rapproche de l’arbre centenaire

Et de la maison toute blanche

Il se posera dessus avant d’aller narguer le bateau

Il annonce une bonne nouvelle

Toute la ville sera bientôt au courant

Au bord de l’eau les pêcheurs voient l’oiseau noir

L’un des pêcheurs plonge son filet dans l’eau

A l’intérieur un poisson argenté énorme

Le pêcheur l’attrape

Le donne à l’oiseau noir

Il le mange rapidement

Retourne au-dessus du bateau

Une musique douce sort de son bec

Les pêcheurs chantent

Le bateau s’illumine dans la nuit

Il ne reviendra pas en ville

Il est parti pour faire le tour du monde

L’oiseau noir l’accompagnera

Les pêcheurs chantent

Boivent et vont couler

Les fleurs blanches éparpillées sur l’herbe

Le printemps reviendra

Partager cet article

Repost0

Ce que je n’ai pas

Publié le par delps

Ce que je n’ai pas

Par deux fois il m’a demandé si je voulais venir avec lui

J’étais seule

Je n’avais rien d’autre à faire

Je trouve indécent de toujours refuser

Et il insistait lourdement

Je l’ai suivi dans la forêt

A travers les champs

Au-delà de l’autre forêt

Il a commencé à me parler

A me dire ce qu’il avait sur le cœur

Il parlait bizarrement

Puis au détour d’un chemin

Il s’est mis à courir et il a disparu

Je ne l’ai plus jamais revu

Je me rappelle d’une de ses paroles :

« Tu ne regarderas pas en arrière car si tu souris à la mort, elle t’emportera. »

Ce que je fis c’est courir jusqu’au prochain village

Dans la petite maison

Au coin de la rue

Et réfléchir longuement

J’y suis encore

Et rien n’efface son souvenir

Partager cet article

Repost0

Comme du bois mort

Publié le par delps

Comme du bois mort

Je vivais dans un appartement

Au-dessous duquel

Il y avait un autre appartement

Et au-dessus un autre appartement

Identique

Au-dessus, la voisine était gentille

En-dessous l’appartement était vide, les fenêtres ouvertes

Même en plein hiver

Si bien que l’eau gelait dans les tuyaux

Et qu’il fallait appeler le plombier

Pour qu’avec un chalumeau

Il dégèle l’eau.

Un de ces jours de sa venue

Je suis rentrée dans l’appartement vide

Comme si je rentrais dans le mien

Mais débarrassé de tout :

Objets, vêtements, meubles,

Plantes vertes, fleurs dans le vase, tapis au sol,

Tout avait disparu

Comme après une guerre.

Je me rappelle des deux fenêtres

Grandes ouvertes alors qu’il neigeait

Je me rappelle du grand froid.

Que restera-t-il lorsque j’aurais disparu ?

Où iront tous ces objets qui m’entourent ?

Une poussière comme la neige blanche qui tombe ?

Cet appartement vide est-ce l’après ou l’avant ?

Est-ce un rêve ou un cauchemar ?

Au milieu du chaos que restera-t-il ?

J’ai fermé les deux fenêtres.

Partager cet article

Repost0

La couleur de tes yeux

Publié le par delps

La couleur de tes yeux

Je ne me rappelle plus

De la couleur de tes yeux

Il faudrait que je te revois

Et que j’observe

En détail

Cette lueur dans ton regard

Serait moins fade

Si je savais la nommer

Qu’elle ait le nom d’une couleur

Comme une brèche dans la montagne

Comme un glacier qui fond au printemps

Comme le torrent au fond

De la vallée

Ce serait les premiers mots

Ceux d’une couleur

Que j’aurais recréée

Avant de la voir

Et peut-être

J’arriverais à voir

A travers

Ce qu’il y a derrière tant de beauté.

Partager cet article

Repost0

La colère

Publié le par delps

La colère

C’était un homme en colère.

Il hurlait fort

Après le monde entier.

« Tais-toi monde injuste ! »

criait-il.

Son poing levé

Sa voix rauque

Il était un géant,

Un géant de colère.

« Ne priez pas pour cet homme »

disaient les pauvres gens,

« Il est devenu fou…cela fait si longtemps ».

Mais personne ne savait rien de plus.

La tempête dans son cœur

S’arrêta un jour net.

Il eu une vision, comme un appel

D’un autre monde,

Qui l’apaisa immédiatement.

Il fut libéré de ses peurs

Et cessa d’importuner le reste de la planète.

Il s’endormit

Au bord d’une route

Et personne ne réussit à le réveiller.

Le géant devenu pierre

Puis arbre

Se penchait sous le vent.

Et quand les enfants

Passent prés de lui sur le chemin

Certains ont peur du grand bruit

De ses branches, de ses feuillages :

C’est l’arbre colère.

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>