Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

A travers les nuages

Publié le par delps

A travers les nuages

Par delà les vallées,

Au-delà des mers

Il y avait une île.

Elle était toute petite

Mais renfermait un trésor.

A l’intérieur d’une boîte,

Il y avait le sourire d’une petite fille.

Elle était là par hasard.

Elle s’était perdue après le naufrage d’un paquebot.

L’eau autour de l’île était froide,

Et aucun pêcheur jamais ne venait s’aventurer

Dans ces eaux troubles.

Dans un autre pays, la petite fille

Avait perdu son sourire

Et chez elle, elle restait triste

A regarder par la fenêtre

Espérant que quelqu’un

Lui ramènerai enfermé dans sa boîte.

Elle avait survécu au naufrage.

Elle regardait l’horizon

Au loin la mer et l’île

Qu’elle n’imaginait même pas.

Le pêcheur, lui,

Savait que cette île existait.

Alors il invita la petite fille sur son bateau.

Ils avancèrent au milieu des flots agités.

Ils aperçurent l’île,

S’approchèrent

Et la petite fille reconnut

La petite boîte que lui avait offert sa grand-mère

Avant de mourir.

Elle la serra fort.

Le pêcheur ramena la petite fille et sa boîte.

Elle garda son trésor

Longtemps au creux de son coeur

Pour les jours de grande tristesse.

Le pêcheur, lui,

Trouve parfois dans ses filets,

Le sourire des enfants.

Partager cet article

Repost0

Après la grande explosion

Publié le par delps

Après la grande explosion

Le monde est détruit.

La grande explosion a eu lieu.

Plus une âme pour survivre, plus un arbre, plus une fleur.

La noire cendre a recouvert la terre.

Au loin, le plus loin possible,

Des animaux se sont cachés dans la forêt :

Un ours, deux biches, trois écureuils

Et deux chevaux blancs.

L’ours est une femelle.

Elle donnera naissance à des tas de petits oursons.

Le reste de cette population grandira

Comme si la nature était cette fois seule la reine,

Sans l’humain pour la domestiquer.

Alors refleuriront les roses

Dans les plaines, sur les montagnes.

Un petit homme un peu rêveur s’était assoupi parmi la végétation.

Il cultive patiemment son champ et attend son Eve.

Un jour l’humanité se réveillera du grand cauchemar.

Partager cet article

Repost0