Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’arbre à palabres

Publié le par delps

L’arbre à palabres

Un jour un arbre à palabres se met à parler.

Il révèle aux villageois, tous les secrets de chaque habitant.

Bientôt les habitants d’autres pays arrivent et l’arbre continue à révéler les secrets, même ceux des contrées les plus lointaines.

Puis l’arbre un jour se tait.

Il reste immobile au milieu de la brise légère de l’été.

Ses branches larges et feuillues protègent les habitants du village du soleil étincelant mais ne délivre plus aucun secret.

Alors les habitants vont vers un autre arbre.

Lui, chuchote des secrets mais si doucement dans la brise légère que l’on entend à peine.

Alors de fausses informations commencent à circuler dans le village.

Les habitants des autres contrées restés dans le village repartent chez eux, colportant de mauvaises nouvelles.

Et cela dure longtemps.

Jusqu'au jour où le grand arbre aux larges branches se réveille et crie mille fois la même parole : « N’écoutez pas les rumeurs du vent, écoutez votre cœur ! ».

Bien longtemps après, l’arbre aux paroles légères se tait enfin et dorénavant l’arbre aux larges branches, immobile au milieu du vent, répète inlassablement les secrets des amoureux qui s’y donnent rendez-vous les après-midi de canicule, mais seuls ceux qui ont du cœur peuvent entendre.

Partager cet article

Repost0

Gravures du Sahara 2014

Publié le par delps

Pointe sèche sur plaque de cuivre
Pointe sèche sur plaque de cuivre
Pointe sèche sur plaque de cuivre
Pointe sèche sur plaque de cuivre

Pointe sèche sur plaque de cuivre

Publié dans Gravures

Partager cet article

Repost0

Le fantasme

Publié le par delps

 

gravurerouge

 

Dans une station de métro, c’est l’heure de pointe.

Sort d’une rame, une jeune femme vêtue de rouge.

C’est  impossible de ne pas la voir tellement son habit illumine la grisaille ambiante.

Elle avance dans la foule, saoulée par le bruit de la rame qui repart et les pas pressés des autres voyageurs.

Derrière elle, une nuée de papillons rouges et roses virevoltent, mais personne ne les voit à part le contrôleur de billet.

Il sait que cette femme détient un secret et seule cette nuée magique indique qui elle est vraiment.

Au détour d’un escalator, elle croise le contrôleur.

Il descend rapidement les dernières marches, remonte les escaliers et interpelle la jeune femme.

« Arrêtez-vous ! Je veux voir votre titre de transport ! »

La jeune femme se retourne et les papillons virevoltent de plus belle autour d’elle.

Elle reste muette et tend le fameux billet au contrôleur.

« Je vous prenais pour une fraudeuse. Excusez mon insistance. Je vois que tout est en règle. Je vous souhaite une bonne journée ».

La jeune femme replace dans sa poche le billet, regarde une dernière fois le contrôleur et sourit.

Elle se retourne avec les papillons autour et disparaît au bout du couloir.

Depuis, certains jours particulièrement gris et humide, des nuées de papillons rouges et roses tournent autour du visage du contrôleur qui ne sait pas comment les faire fuir.

Mais il est le seul à les voir.


Partager cet article

Repost0