Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

R # Janvier-février 2018

Publié le par delps

R#

Je suis à S., aux beaux-arts. M. a fait une super installation avec beaucoup de couleurs, un tas d’objets agglomérés, très colorés et au mur accroché, un cartable multicolore. Elle obtient le diplôme. Et moi, je n’ai pas le diplôme. Dans une autre ville, j’ai eu un autre diplôme mais pas le diplôme D.

Je dois m’inscrire mais j’ai oublié de le faire. Je peux encore le faire mais j’hésite. Dois-je revenir à S. ?

 

R#

Je joue comme au sudoku. Je remplis des petites cases.

 

R#

Je suis dans un concours de chanson et je chante, je participe au concours.

Je ne fais pas comme il faut le concours. D’autres passent et réussissent même si je m’aperçois qu’ils font des erreurs comme moi. Il y a un deuxième tour et nous l’attendons. Je me dis que je vais me rattraper avec une autre chanson.

 

R#

C’est le chanteur R. C’est son anniversaire.

On a loué une grande péniche avec un diner pour fêter ça.

Il y a beaucoup de monde. On attend qu’il se mette à chanter. C’est quelqu’un de très important.

 

R#

J’assiste à la préparation d’un plat africain avec du poulet. Un homme noir vient voir si j’ai bien compris. « As-tu as vu cette partie là où on met le poulet ?». « J’ai vu la deuxième partie ».

 

R#

Nous sommes dans les montagnes de l’ouest. Il faut qu’on sorte des montagnes avec la voiture. On demande notre chemin.

 

 

R#

Je suis dans un magasin de robe de mariée. Si je devais prendre une robe ce serait celle-là. Le vendeur nous montre les différentes robes. Je n’arrive pas à me décider.

 

R#

Se réveiller dans un bain de sang rouge. Les gens : « Mais non vous êtes très belle comme cela ».

Vous êtes à moitié nue, les gens vous admire, vous regarde. Vous nagez dans votre propre sang. C’est sur le parvis d’une église au centre de Paris.

 

R#

Des mecs ados sont dans une maison aérée. Ils regardent un nouveau programme sur des écrans. C’est beaucoup plus divertissant que tout ce qu’il y avait avant. Les mères sont désespérées de les voir s’abrutir devant ce programme. Elles souhaiteraient l’interdire, mais comment faire ?

Avant, il y avait le jeu avec les noisettes. Maintenant, ils ne sortent plus la tête de leurs écrans.

 

R#

Je suis dans une grande pièce avec un grand bureau où il y a beaucoup de bazar. On attend le retour de la femme de Giscard d’Estain, Anémone. J’ai le livre autobiographique d’Anémone mais il y en a plusieurs. Je sors celui intitulé « Comédienne » en me disant que c’est ce que je vis.

 

Publié dans R

Partager cet article

Repost0

Tous les jours au cinéma

Publié le par delps

 

L’autre soir, il est allé au cinéma

Mais il en est sorti à l’aube

Que s’est-il passé ?

Le film était-il trop long ?

La lumière rouge à l’entrée de la salle

Etait restée allumée

« Notre perte d’amour » s’appelait la romance

Alors l’homme s’était endormi

Abruti par le coca et le pop-corn

L’ouvreuse l’avait attendu patiemment

Il se réveilla, sortit dans la rue

Et huma l’air avec un visage renfrogné

Le film lui avait laissé comme le souvenir d’un rêve

Etait-il toujours en train de rêver ?

L’ouvreuse lui avait souri

Il continua à marcher longtemps

Le bruit des vagues l’emporta loin

 

Partager cet article

Repost0

La maison

Publié le par delps

J’ai une maison

Elle a un toit

Elle respire

Je sais le chemin pour y aller

J’aime rester longtemps

Je crois à l’impossible

Alors je prépare des voyages

Loin de la maison

Je crois à l’innocence

A la fraicheur après la pluie

J’ouvre les volets

Le soleil brille

Il n’y aura plus que moi et la maison

Lorsque le désert s’installera

Je serai loin sur l’océan

Partager cet article

Repost0

Le roi déchu

Publié le par delps

 

Il était beau, et sa femme encore plus belle

Mais un jour elle rencontra un  roi plus beau

Et lui, rencontra une reine plus belle

Alors, ils partirent tous les deux sur deux chemins différents

Mais aucun des deux ne resta dans le royaume

Si bien que le royaume n’avait plus ni roi, ni reine

Les chevaliers se divisèrent en deux armées

Une qui suivit le roi et une la reine

Et les pauvres paysans déchirés de voir leur royaume disparaître

Ne savaient plus que faire

Alors on se rappela de la petite princesse

La nièce du roi

A six ans à peine, montée sur un cheval

Elle prit la tête du royaume

Les quelques paysans devenus chevaliers

Suivaient la petite princesse à travers la forêt

Non loin du château

Alors un éclair apparu dans le ciel

Et une voix de stentor se fit entendre

« N’avance plus, au-delà ce n’est plus ton royaume ! »

« Mais au-delà il y a mon château ! »

La voix disparut et la petite fille au milieu des arbres

Aperçut son château

Qui était devenu démesurément grand

En haut, un étendard comme celui qu’elle portait dans sa main

Avançant lentement

Suivie de sa petite armée

Elle sourit

Elle était la reine, la seule

Et tous les éclairs du ciel dirigés contre ses ennemis

Partager cet article

Repost0