Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un jour un roi

Publié le par delps

Un jour un roi

Un jour un roi paresseux ne se lève pas et laisse son peuple seul, démuni.

Désorienté, le peuple crie à la fenêtre du roi, les murs en tremblent.

Le peuple mécontent de ne pas être entendu déplace la colonne de pierre au centre de la grand’place où se trouve à son sommet la statue du roi.

Elle vacille mais ne tombe pas.

La foule grandit, la colonne bouge maintenant dans tous les sens et finit par tomber avec la statue, au milieu de la foule, heureusement sans écraser personne.

Le peuple galvanisé par cet incident décide de grimper à la façade du château du roi.

Quelques intrépides côtoient le vide et finissent par tomber, épuisés par l’effort, car le château est particulièrement élevé.

Le roi dans un demi-sommeil entend les cris au-dehors.

Il se lève, s’avance vers la fenêtre, scrute l’horizon, baisse son regard et avec effroi constate le début d’une révolution.

Il appelle son général en chef.

« Général faite tuer tous ces malheureux.

Ils n’ont pas à interrompre le sommeil du roi ! »

On tire au canon mais rien n’y fait.

La foule armée de pierres grandit et grandit tant et si bien que le château s’écroule de toute part sous le poids de la foule qui avance.

Le roi assommé par une pierre meurt dans l’écroulement du château.

Et à cet endroit on a dressé le monument du souvenir.

La statue d’une petite colombe de pierre veille sur les ruines de la forteresse qui fut jadis celle d’un roi méchant et paresseux.

Garde l’œil ouvert en toutes circonstances lorsque tu es roi.

Partager cet article

Repost0

Il est sûr et certain

Publié le par delps

Il est sûr et certain

 

Il sait qu’il va mourir, c’est pour cela qu’il se bat tous les jours.

Il commande sur internet des pizzas bizarres.

Il allume la lumière en plein jour et écoute de la musique la nuit.

Il est comme envouté par les images qu’il capte sur son écran.

Toute la journée il tape sur un clavier.

Sa vie n’est qu’un signal lumineux au milieu de la nuit polaire.

Il voit des ours blancs passer par là, mais dans la nuit on les distingue à peine.

Il pleure chaque soir pour que le jour revienne, mais rien n’y fait : il fait nuit.

Il en a oublié la bouteille de vin posée sur sa table de chevet.

Il voit des paysages roses dans ses rêves.

Mais la lumière n’est toujours pas là.

Alors il implore le soleil qui a bien dû se cacher quelque part.

Mais rien n’y fait.

Alors il pleure.

Quand enfin sur son écran apparaît un message mystérieux : « Vous êtes recherché sur une autre planète ».

Il sait qu’au fond du cosmos le soleil s’est caché.

Alors quelle planète ? C’est une blague, un faux. C’est impossible.

La planète, c’est plus au sud, là où il y a du soleil, là où il rêve toutes les nuits d’aller pour se dorer la pilule.

Il est coincé ici dans ce monde sombre et sans lumière.

Il sait qu’au bout de cette nuit noire le soleil reviendra.

Alors, il décide d’éteindre l’écran et voit en fermant les yeux un paysage d’un rose flamboyant.

C’est ainsi qu’il est heureux dorénavant.

Partager cet article

Repost0