Fermer la fenêtre

Publié le par delps

 

C’est sur une belle vue que la forêt entre par la fenêtre

Jolie vue sans soucis

Longue ligne de l’horizon

Long coucher de soleil rose

Long bleu du gris du ciel

Et des nuages

Tu as disparu

La forêt toute proche

A englouti les monstruosités

Tu étais là derrière la fenêtre

La forêt immobile

Tu plies sous le vent

Tu es millier d’arbres

Le sucre de la sève

Coule au bord de tes lèvres sensuelles

De fin d’après-midi

Le repas servi à l’heure

La forêt danse, elle résiste

A toutes les lois de l’apesanteur

Fragile et belle infiniment

Las, je regarde partir le jour par la fenêtre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article