R# Mai-Septembre 2018

Publié le par delps

 

C’est le plus grand orchestre communal de France. Dans des casiers carrés, on installe un système électrique de fils accrochés avec du scotch pour amplifier le son. Ce sont des enfants qui accrochent les fils autour des casiers à l’aide de scotch noir. L‘entrepreneur est tout content de sa trouvaille. Il espère améliorer son chiffre d’affaire et développer son système auprès d’autres écoles.

 

Nous vous offrons ce cadeau de l’entreprise pour vous remercier de votre venue.

 

Nous sommes séquestrés avec des enfants dans une maison avec plein de portes. On nous impose une nourriture. On nous a enlevés pour arriver dans cette maison.

 

On doit inscrire des classes à une épreuve. Certains vont faire des épreuves un peu plus difficiles. J’ai confirmé mon groupe.

 

Elle joue la scène comme au théâtre mais c’est imaginaire. Nous croyons à son spectacle mais en même temps nous savons que c’est une mise en scène.

 

Je veux aller au bal et un homme jeune aux cheveux roux et longs me bloque le passage, assis sur une mobylette.

 

Dans une école, une petite fille tente de faire croire qu’elle meurt dans une fusillade imaginaire.

 

Lorsque j’arrose un prix, le prix s’efface. Il n’y a plus rien à payer.

 

Des araignées géantes de toutes formes et de toutes tailles sont partout dans mon appartement. On vient m’aider à les éliminer une par une avec un grand couteau.

 

Bloqués dans un bus depuis plusieurs jours, nous sommes un groupe mais le chauffeur ne vient pas. Nous sommes à côté des nations unies. Nous sommes énervés. A côté, il y a un mariage traditionnel. La mariée porte une robe en tulle très volumineuse. La fête bat son plein mais nous voulons partir.

 

Il faut retrouver les paroles d’une chanson « crocodive ». Je n’y arrive pas. Je prends le micro, mais je ne trouve pas les paroles après le refrain. Nous sommes dans la montagne, il fait beau et chaud.

 

C’est la grande fête nationale. On fait le bilan de la fréquentation et de la consommation d’eau. C’est à peu prés dans tous les lieux pareils. On regarde des graphiques. Certains ont payés 80 € les boissons de la soirée. C’est cher, mais c’est normal.

 

Au musée, nous achetons des œuvres d’art contemporain. Un artiste chinois vient avec une peinture réaliste. C’est le drapeau chinois avec un bonhomme au crâne rasé ensanglanté. Nous insistons pour le payer. Il refuse. Il dit qu’il est un bonze et que sa peinture n‘a pas de valeur.

Publié dans R

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article