Mets tout sur la table

Publié le par delps

 

Parce que l’univers est trop grand

Parce que nous sommes tout petit

La fin de non recevoir

L’absurdité des rêves à atteindre

Alors je saute, plus haut

J’essaye de toucher les étoiles

La nuit quand je ne dors pas

Je reste immobile la moitié du temps

Les belles dames s’affèrent

Derrière les grands chapeaux

Moi j’en oublie la vie

La seule chanson qui vaille dans ces cas là

C’est l’insomnie des songes

La pesanteur des cauchemars

Le frein de la voiture folle

Actionné

Rien ne nous arrêtera plus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article