Ceci n’est pas permis

Publié le par delps

 

Jeté sur le lit

Le manteau dort

Mais que d’un œil

Sa propriétaire l'a laissé là

Elle est partie

Que d’aventure ont-ils vécu ensemble

Loin des chemins pentus

De l’éternelle montagne

Ils sont partis sur les routes

Des vies entières

A errer

Car avant lui

Il y en a eut d’autres, des propriétaires

Des gens peu habitués à parler

A dire, à exprimer leurs sentiments

Et ce manteau était comme ça

Impénétrable, imperméable sans doute

Alors la bonne qui faisait la chambre

Ne sachant qu’en faire, le découpa

En morceau pour faire des chiffons

Avec ceux-ci, dorénavant, elle essuie

Les vitres de la demeure

C’est ainsi que dans cette grande maison

Les vitres sont des réceptacles de lumière

Mais une lumière diffuse

Presque opaque

Le soleil se lève

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article