Route sinueuse

Publié le par delps

Au travers des rizières

A l’infini

Il y a le sable d’un désert vert

Plein à craquer

De merveilles

A cueillir, à manger,

A goûter

Et seul le chemin est long

Seule la nuit est courte

Seules les lumières ont changé

Il en faudra du temps

Pour que le corps s’habitue

Il en faudra de l’espérance

De la résilience

Il en faudra des sourires

De la patience

Des caresses

Des croyances

Du respect

Et pas de religion

A part celle des ancêtres

Et de la maison

Grande maison sur pilotis

Grand espoir dans la vallée

Après tant d’effort

Se souvenir que tout est vert

Et que le fleuve continue

A couler

Sans désespoir

Et peu importe sa couleur

Rouge ou noir

Gris ou marron

Il coule

C’est tout ce qu’il lui importe

Au fleuve de vouloir

Se déverser dans les bras multiples

Qui arrosent les rizières

Pourtant

Tout le temps

 

Vietnam - Octobre 2016

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article