Je n’ai pas de naissance

Publié le par delps

Je n’ai pas de naissance

A l’origine, il était né au fond d’une fleur

Il avait grandit dans la campagne

Effeuillé les fleurs de pissenlit

Il courait au milieu

De mille couleurs

Il savait que jamais

Il n’irait au-delà

Mais un jour un oiseau lui parla :

« Ecoute-moi » dit-il

« J’ai peur de mon nid

je ne sais pas où je suis né

ce qui ne m’a pas empêché

de voler haut dans le ciel »

« Pourquoi me dis-tu cela ? » demanda l’enfant

« il faut oublier pour mieux

se souvenir, partir pour mieux voler »

Et il disparu

Alors l’enfant réfléchit

Lui qui était né dans une grosse fleur

Ne se souvenait plus laquelle

Car il y en avait tant autour de lui

Il essaya de se souvenir

Il les compta

Les classa par ordre de couleur

Non il ne savait plus

D’où il venait

Alors il effeuilla une dernière fleur

Se transforma en papillon

Et butina les fleurs

Par une, par cent, par mille

Il volait, il copiait l’oiseau

Sa transformation était totale

Il lui fallait d’autres fleurs

Alors il traversa les montagnes et les mers

Et sur une petite île

Baignée par le soleil

S’arrêta un instant

On dit que sur cette île

Il y a mille papillons

Ce sont ses descendants

Chaque jour l’un d’entre eux

Retourne sur le chemin du premier papillon

A le recherche de ses origines

C’est un secret

Il est au cœur de ces fleurs

Celles des jardins d’étés interminables

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article