Nous marchons parmi la sauvagerie

Publié le par delps

Nous marchons parmi la sauvagerie

Ils étaient habillés de bleu.

Sur leurs lunettes de soleil se reflétaient

L’onde marine bleue elle aussi.

On les avait abandonnés

Là loin du pays d’origine.

Le reste de la troupe était

Partie en guerre bien au-delà des mers.

Leurs vieux chapeaux élimés

Et délavés les cachaient à peine du soleil.

Ils regardaient au large

Mais ne voyaient rien venir.

Ils avaient quelques caisses

Remplies de pain, d’olives

Et un peu d’eau pour chacun.

La guerre était sans doute

Finie depuis longtemps

Mais on ne sait jamais

Il valait mieux garder une arme même pendant la nuit.

Soudain au-dessous de toutes les étoiles

Qui scintillaient fort,

Une explosion se fit entendre,

Puis un bateau gris arriva

Sur le roulis des vagues

Très lent comme dans un rêve.

On venait leur annoncer

Qui était le nouveau chef

Commandant général.

Un haut parleur leur criait « Keep calm ».

Mais rien n’y faisait,

La troupe était nerveuse

Et tout prés de tirer

En direction du bateau.

Puis le général commandant en chef arriva sur un petit bateau

Et dit à la troupe : « Votre seul avenir c’est d’être mes esclaves ».

Alors la troupe en deux trois regards décida

De tuer le commandant général en chef.

Ils prirent le grand bateau

Sur le roulis des vagues

Très lent comme dans un rêve,

Et annoncèrent d’îles en îles

La bonne nouvelle.

Le peuple avait gagné.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article