Ne t’endors pas

Publié le par delps

Ne t’endors pas

Ne t’endors pas

Reste éveillé

Ouvre les yeux

A chaque fois qu’il y a de la lumière

Comme des poussières d’étoiles

Dans le ciel

Car il est bleu ce jour

Et deviendra gris opale

Le deuxième jour

Alors au milieu des nuages

A l’aplomb du vide

Tu verras apparaître

Ce que tu cherchais déjà

Bien avant la naissance du monde

C’est là, ombre grossière

Immaculée, grise

La vérité nue

Celle qui te rendras plus fort

Celle qui te dépassera bientôt

Celle que tu cherchais

Sans le savoir

Savoure cette vérité

Dévore-la

C’est cette nourriture

Qui te guidera dorénavant

Avant l’incertitude

Vas-y vite avant le mot fin.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article