Ce mur qui n’avançait pas

Publié le par delps

Ce mur qui n’avançait pas

Inspiré d’un stage de théâtre avec Dan Jemmett et d’Eschyle

Retour du soldat après la guerre de Troie

Il y avait un mur

Le mur qui n’avançait pas

Et tous les jours

Ces morts

Ces mains pleines de sang

Et l’eau sale et les rats

Qu’il fallait manger

Et tous les jours

L’ennemi derrière le mur

Qui était invisible

Derrière ce mur

Les morts qui tombaient

A terre toujours plus nombreux

Et cette eau sale qu’il fallait

boire, les rats qu’il fallait manger

Ce bruit, le jour, la nuit

Et ce sang sur les mains

Pendant 10 ans

Et maintenant je reviens

Je te dis cela comme un aveu

L’aveu de mon impuissance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article