Pour quelques sous de plus

Publié le par delps

Pour quelques sous de plus

L’homme est fatigué. Il trime jour et nuit pour la grande firme et n’est pas reconnu à sa juste valeur.

Quelques sous de plus : c’est ce qu’on lui avait promis, mais il ne voit rien venir. Il attend à la fin de la semaine devant le grand escalier que le contrôleur de salaire lui donne les quelques sous dus.

Il est 16h58 et la liasse de billet arrive. Quelques sous pour l’homme fatigué pour manger, boire et s’habiller. Quelques sous pour essayer de vivre normalement et se reposer pendant les quelques heures qui lui sont accordées à la fin de chaque semaine.

L’homme fatigué rentre chez lui mais en chemin il croise une créature, une femme belle et souriante.

Elle semble plein d’énergie lui qui n’en a plus. Elle apparaît comme sur un nuage, tendre et doux, lui qui s’est entouré d’un rempart infranchissable.

Il lui demande l’heure.

« 5h10 » lui répond-elle.

L’homme fatigué est pressé de rentrer mais la femme lui sourit obstinément semblant lui demander de faire le chemin avec elle.

Sans rien dire, il se laisse guidé dans un halo de lumière. Arrivé au pied de la porte, il rentre la clé dans la serrure et la lumière tout autour de lui s’éteint.

Dans la pièce sombre qui lui sert de maison, l’homme fatigué s’endort, mais chaque nuit il rêve de cet ange qui veille sur lui à distance depuis son doux pays lointain.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article